Lorsque j’étais jurée du Prix du Polar de Livre de Poche, j’avais lu le tome 1 de W3 : « Le sourire des pendus ». J’avais eu du mal au début car je trouvais qu’il y avait des violences assez crues sur les premiers chapitres. Puis je m’étais attachée aux personnages et j’avais finalement bien aimé ce roman en me disant qu’à l’occasion je lirais la suite avec plaisir. Je n’ai pas vu passer le tome 2 mais quand le site Lecteurs.com a proposé le Tome 3, je me suis proposée pour le lire et j’ai apprécié de retrouver tous ces personnages.

Le 4e de couverture :

Les locaux de W3 ont été soufflés par une terrible explosion… Qui a voulu museler à jamais la voix des innocents et celle des opprimés ? Et s’il ne s’agissait pas d’un complot d’état comme tous le pensent ? S’il s’agissait d’une tout autre cause que les membres de W3 n’ont pas su voir ?

Alors que tout le monde attend Léon Castel dans les locaux de W3 pour fêter sa sortie de prison, une violente explosion souffle le bâtiment. Nombre de personnes présentes dans les locaux de W3 sont tuées ainsi des habitants de l’immeuble. Les membres de W3 qui en ont réchappés essaient soit de reconstruire leur vie en se faisant oubliés soit de comprendre qui a pu faire cela soit au contraire de s’éloigner le plus possible de cette ancienne vie qu’était la leur avec W3.

J’ai de nouveau dévoré ce roman de Jérôme Camut et Nathalie Hug. Il est tout aussi prenant que le premier tome. Et comme il y a beaucoup moins de scènes dérangeantes, cette lecture a été un vrai plaisir, mais aussi un peu douloureuse par moment à cause de ce qui arrive à certains protagonistes et auxquels je m’étais attachée. Je suis bien consciente que vu la tournure des événements depuis le début de cette aventure, il fallait bien que cela se termine mal pour certains. Mais même en sachant cela, cela m’a touchée. J’aurais tant voulu que, pour une fois, pour eux tous, cela se termine bien.

Le roman commence sur les chapeaux de roues avec l’explosion des locaux de W3. Personne, que ce soit parmi les secours ou les membres de W3, ne sait vraiment qui était présent dans les locaux. Une bonne première partie de ce tome est donc dédiée à la recherche des uns et des autres puis le reste du livre est plus axé sur la vengeance de chacun, méchants compris. Ce qui fait que ce livre se lit rapidement tellement j’ai eu envie de savoir comment cela allait se finir étant donné que c’est, en plus, la fin de cette trilogie.

Il y a encore des moments difficiles et certaines descriptions sont un peu dures à supporter mais beaucoup moins que dans le premier tome.

Les descriptions des lieux, des personnages et de leurs sentiments sont un vrai plus pour ce genre de livre. Il faut dire qu’ils ont tous vécus des choses tellement difficiles que ce soit avant leur arrivée dans le roman ou après qu’il ne fallait pas faire l’impasse sur les différents sentiments et états d’âme par lesquels ils passent durant toutes ces aventures. Nous découvrons aussi des paysages de fjords qui m’ont fait voyager dans ces contrées que je ne connais absolument pas.

Le résumé du Tome 2 m’a bien aidée pour replacer les personnages et l’évolution de leur situation depuis que je les avais laissés à la fin du Tome 1. J’ai juste été un peu perdue avec l’apparition de personnages que je ne connaissais pas mais je suis très vite rentrée dans l’histoire et j’ai pu faire abstraction de cela.

Les deux auteurs ont écrit d’autres romans et je me réjouis de pouvoir les découvrir.

28