Cela fait un moment que je vois passer sur les réseaux sociaux des chroniques plus que positives des romans de Sire Cédric. Mais je n’en trouve pas dans ma bibliothèque. Alors, quand grâce à VendrediLecture et Presses de la Cité j’ai reçu celui-ci, je me suis empressée de le lire. Voire même de le dévorer.

Le 4e de couverture :

Depuis quelque temps, Thomas fait des rêves atroces. D’épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu’il a déjà fragile. Si ce n’était que ça ! Après une séance d’hypnose destinée à régler ses problèmes d’insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d’un autre, torturant une jeune femme… Persuadé qu’un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.

Thomas Stevenson travaille à la maison depuis quelque temps en tant que Webmaster. Mais il ne croule pas sous le travail, et pour ajouter à cela, sa petite amie Sophie le quitte car elle n’en peut plus de le voir s’étioler de jour en jour et passer ses nuits à jouer à des jeux vidéos ou regarder des séries et dormir tout le jour. Il faut dire que ses nuits sont assez agitées à cause de cauchemars terribles qu’il fait depuis quelques années. Il décide d’aller voir un médecin hypnothérapeute pour essayer de comprendre d’où viennent ses cauchemars et surtout retrouver le sommeil. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et Thomas en ressort encore plus mal. Il se met à avoir des hallucinations en pleine journée et se voit en train de torturer une jeune femme et finir par la tuer. Il se met à la recherche de l’endroit qu’il a vu dans cette hallucination pour essayer de la sauver, mais il arrive trop tard et se fait arrêter par Nathalie Barjac, gendarme de son état et surtout voisine et amie de Lisa, la victime. S’en suit une longue descente aux enfers pour Thomas et Nathalie, qui ne croit pas à sa culpabilité. Aidés de Fox, une connaissance du Darknet de Thomas, ils essaient de prouver l’innocence de celui-ci et éviter d’autres morts. Mais est-il si innocent que cela ?

Cela a été un vrai plaisir de lire ce roman et une belle découverte que celle de la plume de Sire Cédric.

Nous louvoyons dans un univers sombre comme je les aime. L’intrigue est glaçante, les personnages sombres et les différentes descriptions des meurtres assez glauques. Il faut avoir le cœur bien accroché pour poursuivre cette lecture car les descriptions des « cauchemars » de Thomas, qui sont en fait les images en direct des meurtres, sont assez crues et peuvent déstabiliser. Pour ma part, cela ne m’a pas gênée du tout. Ce roman est tellement intense que c’est partie prenante de ce livre ; elles n’y seraient pas que cela manquerait de saveur.

Les chapitres sont très courts et donnent encore plus de rythme et de relief à l’histoire.

Les personnages sont assez bien décrits et ont été bien malmenés dans leur vie avant de se croiser mais le seul qui m’a vraiment touchée, c’est Thomas. Sa vie est loin d’avoir été tranquille et l’arrivée de ces cauchemars toutes les nuits ne l’aide pas à avancer.

Par contre, j’ai eu peu d’affects et d’empathie pour Nathalie et Fox. Ce sont pourtant des personnages aussi importants que Thomas mais je les aurais aimées avec plus de corps, plus de présence. Elles semblent plus « petites » par rapport à lui.

Je le dis rarement mais j’ai été plus que surprise et bluffée par la fin, par les fins devrais-je dire. La fin de la traque du meurtrier était attendue puisqu’il fallait bien conclure et savoir si Thomas était ou non cet assassin effroyable. Mais le dernier chapitre m’a surprise. C’est brillant comme façon de conclure un tel roman si haletant et terrifiant.

C’est mon premier roman de Sire Cédric mais ce n’est absolument pas le dernier.

47

2 thoughts on “« Avec tes yeux » Sire Cédric

  1. Marine Le Puy des Livres il y a 1 année

    Je viens tout juste de le terminer et wahouuu. Je savais déjà que Sire Cédric pouvait me faire froid dans le dos avec ses romans mais là il a placé la barre très haut. Un thriller qui ne laisse pas indemne.

    1. Mag de saveursetlectures il y a 1 année

      Merci Marine. Tout comm toi, ce fut une découverte et une belle découverte. Je ne vais pas m’arrêter là c’est sûr..:)

Commentaires fermés